Avertissements sur le Forex

 

À cause de la présence de l’effet levier, les opérations sur les produits financiers tels que le Forex, les CFDs et les contrats Futures présentent un important effet de spéculation. Les risques de pertes sont donc présents et peuvent même être supérieurs au capital investi.
De ce fait, disposer d’assez de connaissances et, encore mieux, d’expériences en Trading et en Finance est recommandé avant d’effectuer une opération sur un CFD, un Forex ou un contrat Futures. Quant aux produits financiers sur marge à effet de levier, ils sont réservés aux professionnels (Finance et Trading) et aux personnes expérimentés.
Vous pouvez contacter un professionnel du Trading si vous êtes débutant ou si vous n’êtes pas confiant de vos compétences. Ce professionnel peut être un commercial Broker, mais il faut être prudent dans votre choix comme nous allons expliquer par la suite.
Le risque de dépendance n’est pas seulement présent dans les jeux d’argent, mais aussi dans le Trading ! Il faut en être conscient dès le départ et faire appel à un psychologue expérimenté dans ce domaine si vos pertes sont importantes.

 

Nos conseils :

• Pensez toujours à mettre un Stop Loss.
• Ne pyramidez jamais une position perdante.
• Utilisez toujours un effet de levier inférieur à 10 : 1.
• N’investissez pas une somme supérieure à 10% de votre capital financier.
• Ne prenez jamais un risque supérieur à 1% du capital en même temps, toutes les positions confondues.

 

Avertissements sur les Brokers Forex

 

Afin de pouvoir opérer sur les marchés financiers, les traders ont besoin de passer par une personne intermédiaire qui n’est autre que le Broker ou courtier Forex.
Il peut s’agir d’un Market Marker, d’une banque, d’une agence, d’un STP (Straight Through Processing) ou ECN (Electronic Communication Network) sachant que la méthode de travail peut varier d’un Broker à l’autre. Un Broker peut généralement proposer son prix et tenir la contrepartie des positions de son client.
Trouver le bon Broker Forex n’est pas facile et il y a plusieurs facteurs à prendre en compte. D’une part, vous devez choisir un Broker qui vous propose la meilleure offre en assurant des prix compétitifs et des fonds sécurisés. D’autre part, il faut être très prudent quant au discours des Brokers commerciaux dont certains peuvent promettre des profits exagérés et un Trading facile.
Comme on a dit auparavant, un Broker peut être autorisé (c’est souvent le cas) à tenir la contrepartie des positions de son client et donc gagner sur ses pertes. C’est pourquoi le conflit d’intérêts entre un courtier et un client est parfois très élevé.

 

Nos conseils :

• Soyez très vigilant au discours d’un courtier surtout s’il est autorisé à gagner sur vos pertes.
• Vérifiez en premier si un courtier est régulé (AMF, FCA, NFA, MFSA, CFTC ou autre établissement selon le pays).
• N’hésitez pas à demander l’avis de Trading.ma si vous avez des questions, des doutes à propos d’un courtier, des prix qu’il vous propose ou des exécutions qu’il effectue.

 

Avertissements sur les Asset Manager sur le Forex

 

On appelle Asset Manager toute personne ou société qui gère les comptes de Trading de tierces personnes par le biais d’un mandat, c’est-à-dire un contrat de gestion.
L’Asset Manager gère les comptes de ses clients et effectue leurs transactions sur les marchés financiers, mais il ne peut pas faire un dépôt ou un retrait sur les comptes.
Si une personne souhaite investir dans les marchés financiers, mais qu’elle ne dispose pas des compétences nécessaires en Trading et en Finance, confier cette tâche à Un Asset Manager peut être une bonne idée. Mais comme pour un Broker, il faut être vigilant dans votre choix !
Un conflit d’intérêts peut avoir lieu entre l’investisseur et l’Asset Manager, une situation fort probable si l’Asset Manager négocie auprès du Broker en vue d’obtenir une commission sur le volume de transactions. Si la commission est importante, l’Asset Manager peut être tenté et donc passer son intérêt avant celui (la performance) du client qui risque d’importantes pertes. À noter que plus le volume de transactions à important effet de levier augmente, plus le risque de pertes est élevé pour le client.

 

Nos conseils :

• Vérifiez en premier que l’Asset Manager est régulé AMF, FCA, NFA, MFSA, CFTC ou autre établissement selon le pays).
• Assurez-vous que le courtier avec qui il travaille est sérieux et qu’il ne reçoit pas de commission sur le volume de transactions de sa part.
• N’effectuez jamais un virement sur le compte d’un Asset Manager. Le compte qu’il va gérer pour vous doit être en votre nom.
• Proposez à l’Asset Manager une rémunération principalement constituée de la commission sur les performances.
• Retenez qu’une performance passée n’est pas une performance avenir.
• Méfiez-vous des Back Tests.